Focus sur deux personnalités transgenres : retour sur le parcours de deux hommes devenus femmes

Céline Audebeau dans son livre « Du masculin au féminin, mon parcours singulier », retrace son histoire de vie. Elle explique qu’à 53 ans alors qu’elle est un homme marié et parent, elle décide d’opérer sa transition. Elle part pour l’Asie, qui selon elle est un pays où les esprits sont plus ouverts. Néanmoins, elle bénéficie ses proches se montrent tolérants et compréhensifs à son égard. Elle traduit ces comportements par une certaines évolution de mentalités françaises mais également par l’évolution de notre droit interne. Il est vrai que concernant notre droit, depuis 2016, il n’est plus obligatoire d’avoir subi une opération ou des traitements lourds entraînant des changements irréversibles pour demander un changement d’état civil.

Néanmoins, comme le dit justement Daniel Borrillo, avocat spécialisé dans le droit de la non-discrimination et des nouvelles formes familiales : « Il ne faut pas oublier que le rejet et les violences envers les personnes transgenres restent d’actualité. Et qu’être soi-même, partout, tout le temps, reste malheureusement très difficile pour la majorité d’entre elles. »

Désormais, parlons d’une autre personnalité : Bo Van Spilbeeck. Ce journaliste vedette de télévision flamande, décide à 58 ans de devenir une femme. Cette nouvelle, fera la une des journaux. Mais Bo Van Spilbeeck, compte bien utiliser cette médiatisation pour faire changer les mentalités.